Les outils de la psychogénéalogie

Le jeu des enfants est une activité importante et sérieuse, de la même manière, ces outils sont utilisés sous une forme ludique.

Ils peuvent se décliner à l’infini. Dans certains cas, la femme enceinte peut dessiner sur son ventre avec des crayons de maquillage, ou bien représenter sur papier son propre corps qui abrite le foetus.

 

L’arbre gynécologique ou Psychosociogénogramme :

Sur une feuille blanche grand format, se dessinent au cours de la séance, les différents personnages de la famille. Chaque personnage est présenté dans la relation avec le sujet. Les souvenirs, les sentiments, les émotions, se parlent. Les évènements marquant de la vie de chacun sont symbolisés sur le papier. Peu à peu se dessine un système de représentation familial avec ses règles explicites et implicite. Les missions inconscientes de chacun apparaissent. Cette prise de conscience progressive qui permet de développer, en conscience son libre arbitre. En effet, Se révèlent les valeurs transmises, les interdits, les blocages.

psychogenealogie
En périnatalité, le principe est de construire :
1) Une représentation graphique de la place dans la famille dont la femme enceinte et/ou le futur père sont issus.
2) La deuxième séance permet au dos de la feuille de représenter la place de l’enfant à naitre, avec sa lignée maternelle, qui apparait souvent différente de la précédente, avec sa lignée paternelle.

 

IMG_6346_2Les blasons :

Plusieurs dessins. L’un aux armes de la famille d’origine, les autres pour le couple et pour la nouvelle famille que la grossesse construit. Une seule devise à sur chaque et des dessins symboliques pour chaque blason. Des crayons de couleur sont à disposition.
Les symboles sont toujours significatifs. Ils permettent de mieux comprendre le système familial de formatage et aussi comment père et mères vont tricoter une nouvelle culture familiale en intégrant l’héritage de chacun.

 

Moroccan-CushionsLes coussins :

Une question est posée. Un peu comme dans le travail des constellations familiales, le sujet s’interroge et énonce
une difficulté : Relation mère/fille, oncle disparu, père absent…
Il s’agit d’un travail dans l’espace de la pièce mais aussi dans l’espace mental du sujet. Chaque coussin représente puis incarne une personne de l’entourage concernée par la problématique soulevée.

 

photos-de-famille-psychogenealogie-arbre-genealogique-famille_5301005Les photos de famille ou de proches :

Les images du passé ne sont pas uniquement des souvenirs. Elles parlent des temps ancien, elles sont une mémoire à revisiter. Elles parlent de ce qui a été silencieusement transmis à travers les générations. Les assembler, les apparier, les déchirer parfois s’intègre au travail de construction d’une identité claire.

 

Le jardin japonais :

Les galets représentent chacun un membre de la famille que l’on dispose dans l’espace par rapport à soi et aux autres.

Catherine Claire Greiner