Archives de catégorie : Haptonomie

L’haptonomie

 

HAPIS : Toucher, tact. Ce que l’on sent, ce que l’on ressent.

NOMOS : La règle, la loi, la norme.

Il ne s’agit pas d’une préparation à l’accouchement mais d’un accueil de l’enfant à naître qui tient compte de l’intégralité de la personne humaine dans sa globalité physique mais aussi émotionnelle, culturelle et dans le vécu personnel de chacun.

L’haptonomie périnatale permet au père de prendre sa place dans la relation triangulaire mère – enfant – père, dès la grossesse.

La relation affective qui s’établit pendant cet accompagnement entre le couple et l’enfant favorise l’installation de la responsabilité parentale et prépare la nouvelle famille à traverser ensemble les différentes étapes de la maternité et de la paternité en complément d’un suivi médical de la grossesse.

Trois séances minimum en couple sont nécessaires pour aborder les concepts de base de l’haptonomie qui sont :

  • le toucher psycho-affectif,
  • la sensation de sécurité de base,
  • le prolongement,
  • l’attachement et le détachement.
  • L’autonomie et la responsabilité de la personne dans sa relation au monde et aux autres.

L’accompagnement haptonomique (hors nomenclature SS) se situe entre 4 et 7 à 9 mois de grossesse et se prolonge ensuite par une préparation à l’accouchement pour laquelle le remboursement est pris en charge à 100% par la sécurité sociale.

Après la naissance, un accompagnement de la nouvelle famille est recommandé pour faciliter l’installation des nouveaux rythmes de vie (alimentation, sommeil, travail).

Il faut noter qu’aujourd’hui que les équipes de professionnels dans les maternité en France sont peu nombreuses à intégrer les concepts de l’haptonomie au moment de l’hospitalisation pour l’accouchement et les suites de couches et que cet accompagnement reste une démarche individuelle distincte de l’univers médical.